plante vivace de bonne composition ! - abri jardin bois France
0,00 (0 items)

No products in the cart.

plante vivace de bonne composition !


l’euphorbe cyparissias pour decorer une pergola bois


Au début on ne les aime pas beaucoup, avec leurs drôles de hampes, leurs feuilles fleurs qui vous regardent d’un drôle d’air. Mais les euphorbes et leurs plus de 2000 variétés savent se faire aimer et apprécier des jardiniers du monde entier. Il en est une , l’euphorbe petit cyprès ou euphorbia cyparissias qui devrait trouver sa place dans tous les jardins. Son feuillage fin ressemble à celui d’un petit conifère, elle fleurit de mai à juillet dans des tons de vert acide proche de celui de l’alchémille. Vivace résistante aux plus grands froids, elle ne demande qu’un peu de soleil et quelques arrosages en cas de sécheresse pour grandir sans problème.. D’une faible hauteur , de 20 à 40 cm maximum, elle peut faire office de couvre sol ou accompagner la floraison tardive de bulbes ou le pied dégarni des rosiers avec lesquels elle ne se bat pas comme le font les géraniums vivaces par exemple. Il en existe une variété qui tourne à l’orange . Dans les deux cas, on la trouve facilement chez tous les pépiniéristes spécialistes des vivaces.

Ah les rosiers. D’abord on ne sait pas comment s’y prendre. Ensuite soit on taille trop court ( jamais trop court) , soit on taille trop long. Enfin certains capricieux préfèrent rester libres et d’autres plus obéissants exigent une taille sévère.

Pour ne pas se tromper, la taille du rosier a plusieurs fonctions : lui permettre de croître harmonieusement, renouveler la partie aérienne de la plante, favoriser une floraison maximum.

En fin d’automne, on commencera par rabattre les branches les plus longues ainsi que les tiges malades. Le rosier passera ainsi l’hiver sans encombre. Les feuilles malades doivent être ramassées – ce n’est pas toujours facile- pour éviter la transmission des champignons …

 

decorer ca pergola bois

 

Si vous avez plusieurs rosiers,

 

Pour une bonne taille, il vaut mieux attendre mi mars en moyenne , fin février au sud de la Loire et début avril en montagne et à l’est. En effet si vous taillez trop tôt, vous favorisez le départ de la végétation qui peut souffrir de gelées tardives. Pas besoin en revanche d’attendre les saints de glace. …

Si vous avez plusieurs rosiers, armez vous d’une bouteille d’alcool à brûler et d’un chiffon pour nettoyer votre sécateur bien aiguisé entre chaque arbuste. De gros gants et une brouette feront ensuite l’affaire . Pour bien tailler ses rosiers, il faut les connaître, les regarder, les écouter, avoir bien observé leur croissance et leur floraison la saison passée.

Certains, les rosiers modernes, polyanthas et hybrides de thé par exemple, demandent une taille sévère et courte. N’hésitez pas ils n’en fleuriront que mieux. On taillera au dessus d’un œil tourné vers l’extérieur et à trois yeux au dessus de la base de la branche. Les branches grêles et mortes seront également taillées. De la même façon les branches tournées vers le centre du rosier seront éliminées. La coupe sera faite en biais vers l’extérieur, d’un coup de sécateur ferme. L’objectif est de garder trois ou quatre branches charpentières qui forment l’ossature du rosier et qui seront remplacer tous les quatre ans par une nouvelle branche.

Les rosiers anciens demandent une taille plus lâche. On se contentera d’éliminer les bois mort ou malade, d’éclaircir le centre de l’arbuste, et de rabattre les branches principales d’un tiers, toujours au dessus d’un œil.
Même traitement pour les rosiers grimpants. Les rosiers lianes ne se taillent pas sauf pour en limiter la croissance le long d’un mur ou dans une haie.

Voilà, la taille des rosiers est un vrai plaisir lorsque , grâce à des coups de sécateurs précis , vos protégés vous récompenseront avec de gracieux bouquets.

Tagged in
Related Posts

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :