Conseils Jardinages - abri jardin bois France
0,00 (0 items)

No products in the cart.

Conseils Jardinages

les boutures se font sur le bois

En Hiver, les boutures se font sur le bois sec. A réserver aux arbustes caducs tels que le buddléia, seringat, deutzia, weigelia, groseiller à fleurs, forsythia et aussi, le saule, le cerisier, le sureau ou le peuplier.
On prélèvera des rameaux de 15 cm comprenant deux beaux bourgeons. On peut laisser ces boutures hiverner dans un mélange terreau sable au pied d’un mur. On les repiquera alors au printemps en ne laissant dépasser que le bourgeon supérieur.

Au printemps les boutures se font sur des parties nouvelles de chaque plante

Au printemps c’est le moment d’allez  dans sont abri de jardin chercher sont matériel pour les boutures se font sur des parties nouvelles de chaque plante qui sont encore tendres. Ce procédé est à réserver aux: aster, phlox, hebe, delphinium, lupin, rose trémière, lavatère, hydrangea, millepertuis, caryoptéris, lavandes, spirées, hibiscus syriacus et aussi les pélargoniums, verveine, fuschia…. On prélèvera , le matin par temps frais une branche qui n’a pas fleuri et on conservera l’extrémité encore tendre avec une ou deux feuilles. Les boutures dont l’extrémité peut être passées dans de l’hormone de bouturage ( sans excès car cela provoquerait une pourriture de la bouture) seront disposées dans un pot contenant du terreau spécial semis. Après un bon arrosage vous recouvrirez le pot d’une d’un plastique percé et vous le placerez dans un coin ombragé du jardin. Il faut veiller à ce que le pot ne sèche pas et ne pas hésiter à arroser . Après 4 à 5 semaines vous pourrez replanter les boutures dans le jardin dans une terre bien enrichie. Pour démarrer les hydrangeas reprennent très bien et vous permettront de faire de nombreux cadeaux à vos amis.

En été, on parle de boutures semi-herbacées

En été, on parle de boutures semi-herbacées car les nouvelles pousses de l’année ont commencé leur transformation en bois. Outre les plantes précédentes on peut bouturer les conifères, les lauriers, troènes, et buis et encore les chèvrefeuilles, clématites, hydrangea petiolaris et même rosiers ( toutes les variétés ne sont pas bouturables)

produit-de-jardin-panier-en-bois
Ces boutures doivent être munies d’un bourgeon et ne mesureront pas plus de 15 centimètres. On en gardera que quelques feuilles que l’on coupera de moitié pour les plus grandes ( notamment les hydrangeas ou les lauriers). On ôtera également les ramifications qui pourraient se trouver sur la bouture. Une fois la bouture légèrement imbibée d’hormone de bouturage, on les placera dans des pots remplis de mélange tourbe gravier ou mélange spécial et on posera les pots dans un coin ombragé pour y hiverner après arrosage. Il faut surveiller les pots et faire en sorte qu’ils ne sèchent pas.
Simple et pas chères, les boutures permettent de s’exercer et d’avoir des surprises bonnes ou mauvaises. Bonne chance

Les orages ont sans doute fait des ravages dans votre jardin. La pluie a été bénéfique pour les sols desséchés mais redoutable pour les rosiers remontants et les dahlias. Une seule solution , le tuteurage des plus fragiles et ne pas laisser pourrir les boutons de roses fanées en les enlevant soigneusement.
Ces grosses pluies ont quand même des avantages: elles imbibent le sol plus profondément qu’un arrosage et permettent un binage facile pour extirper les racines des mauvaises herbes. Si votre sol n’est pas encore paillé ou recouvert d’écorces, vous pouvez le faire après ce type de précipitations, vos massifs resteront plus longtemps humides.

fleurs d'hiver autours d'une pergolaNous sommes toujours partagés entre l’envie de dévaliser les catalogues et les fêtes des plantes et celle plus raisonnable de reproduire nos propres plantes et d’attendre patiemment qu’elles deviennent adultes. Le jardinier d’aujourd’hui est devenu pressé il cache c est graine dans ça pergola . Il veut tout , tout de suite et considère que son jardin est comme une pièce de la maison. Il achète les plantes et les arbres comme une table de jardin. Et pourtant quoi de plus satisfaisant sur terre de parvenir à reproduire une plante, quoi de plus merveilleux que de voir s’épanouir d’année en année, un nouveau rosier, un nouvel hortensia ou le petit frère de ce weigelia panaché qui était en train de dépérir. Ah oui cela prend du temps et nous n’en avons plus. Bouturer est l’art de prendre son temps, de retrouver le rythme de la nature et de l’accompagner avec ses incertitudes et ses surprises.
Bouturer n’est pas compliqué, de nombreux livres et articles de journaux expliquent comment faire chaque année. Nous vous donnerons la semaine prochaine un calendrier des boutures des plus simples au plus sophistiquées.
En attendant, quelques trucs simples et peu coûteux:
D’abord n’ayez pas peur, essayez, ratez, recommencez c’est en testant plantes, emplacement,s méthodes que vous deviendrez un « boutureur » expérimenté.
Ensuite, investissez dans un bon terreau à semis, ayez des pots propres et désinfectés et ne conservez pas plu d’une année l’hormone de bouturage nécessaire à une bonne propagation.
Enfin , ce n’est pas la peine d’acheter des serres miniatures onéreuses, des bouteilles en plastique renversées ou des sacs de plastique transparents feront l’affaire.
Si la fièvre du bouturage vous prend, vous aurez envie de tout essayer. N’oubliez pas alors de vous promener avec des sachets en plastique pour congélation ( ils ferment hermétiquement), et un sécateur auguisé. Bien sûr vous demanderez toujours la « permission » de prélever un jeune rameau et vous le rapporterez chez vous le plus vite possible.

pergola pas cher de qualité boisAoût marque le début des récoltes des tomates. Pour profiter au maximum de vos plantations quelques derniers traitements s’imposent.

  1. En premier lieu, n’arrosez pas trop les fruits. Ils risqueraient d’éclater.
  2. Evitez de mouiller les fruits et les feuilles , cela peut favoriser l’apparition de maladies.
  3. Si vous habitez dans une région fraîche, disposez au pied des tomates des briquettes qui emmagasineront la chaleur durant la journée et la restitueront le soir.
  4. Paillez le pied des tomates afin de garder l’humidité au sol.
  5. Supprimez les gourmands , tiges latérales du pied de tomates, et les feuilles basses.
  6. Pincez les rameaux encore en fleurs, surtout dans les régions fraîches, afin de favoriser les fruits déjà présents. En effet il ne fera pas assez chaud, assez longtemps pour obtenir des fruits.

Utilisez un engrais à base de potasse pour favoriser une bonne croissance des tomates. Préférez des engrais liquide à diffusion rapide que vous ajouterez à l’eau d’arrosage. L’effet sera immédiat.

Cueillez les tomates en fin de journée encore un peu vertes et terminez le mûrissement sur un rebord de fenêtres.

Enfin attention aux pulvérisations de purin d’ortie. Celles ci renforcent la plante mais peuvent causer des brûlures si la vaporisation a lieu durant la journée. Pratiquez cela le soir et respectez les pourcentages de dilution de l’ortie.

Tagged in
Related Posts

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :