paysage et pergola - abri jardin bois France

Une de nos activités principales, et pourtant méconnue, est la conception d’espaces verts dans la ville et sur nos routes.

Les collectivités territoriales qui gèrent la voirie font de plus en plus appel à nous, professionnels du paysage, pour introduire un peu de verdure dans des panoramas souvent trop ternes.

poser une pergola en bois c’est  d’évaluer le terrain, sa localisation, sa surface et son exposition pour mettre en place une végétation à la fois attractive et durable.
Notre domaine d’activité se situe ainsi entre l’architecture et l’environnement puisque nous devont aménager un espace en y implantant des végétaux.
Les contraintes du visagisme urbain sont nombreuses. En effet, contrairement à un parc ou un jardin, nous devons prendre en compte le type de site sur lequel nous travaillons. Nous ne pouvons donc pas appréhender la conception d’un rond-point de la même façon qu’un parking ou qu’une aire de repos. Le mobilier urbain est en général décoré pour paraître moins inesthétique, alors que les places et autres parcs de stationnement sont agrémentés dans le but d’améliorer leurs conditions d’utilisation.

Nous devons alors tenir compte non seulement des besoins des collectivités locales mais aussi de ceux des riverains et autres utilisateurs.

Le paysagiste s’occupe également de la conception des parcs et des jardins. Qu’il s’agisse d’espaces privés ou publics, nous sommes en charge de l’architecture végétale du site.Notre savoir-faire, notre créativité et surtout notre connaissance des végétaux nous aident à aménager au mieux l’espace en fonction des attentes de leurs clients.

Contrairement au paysagisme urbain, l’élaboration d’un parc ou d’un jardin nous laisse une plus grande liberté de création.

Certes, nous devons en étudier les dimensions et l’exposition pour adapter les plantations et les aménagements que nous mettrons en œuvre.

Mais l’objet même d’un parc et d’un jardin autorise une certaine souplesse puisque l’objectif principal du paysagistereste de parvenir à la réalisation d’un endroit calme, reposant, et agréable à regarder.

Attention toutefois à faire appel à la bonne personne. En effet, la profession de paysagiste n’est pas réglementée. Il existe dans le milieu professionnel, mais son titre n’est pas protégé. Ainsi, tout le monde peut se décréter paysagiste, du jardinier à l’architecte, en passant par le pépiniériste.

Dans un jardin, il peut sembler difficile de concilier ses envies avec la réalité du terrain.Pourtant, grâce à certaines sortes de plantes, il est possible d’aménager à peu près tous les types d’espaces.

Ainsi, les plantes à feuillage décoratif type fougères ou hostas se développeront très bien sur les étendues ombragées. A l’inverse, un carré très exposé pourra accueillir des aromatiques type thym ou lavande, ou encore des rosiers ou des œillets.

Un coin de jardin méditerranéen

Les plantes appelées semi-sciaphiles s’accommodent, elles, parfaitement à la mi-ombre.

Lorsque la surface le permet, il est également tout à fait envisageable de mélanger les genres.

Un coin de jardin méditerranéen peut alors aisément côtoyer un angle de style anglais. Et pourquoi ne pas réaliser un jardinet japonais entouré d’une haie de petits arbustes juste derrière un massif de fleurs ou un potager ?pergola de jardin pas cher

Pour les étendues limitées, mieux vaut privilégier l’unité et procéder par touches si vous voulez conserver un minimum d’espace libre. Préférez par exemple les plantes grimpantes aux massifs imposants. Vous pouvez également profiter astucieusement d’une haie pour installer des vivaces à ses pieds.

Finalement, en matière de botanique comme en décoration, tout est question de goût et d’envie.

Lors de l’aménagement d’un espace vert, l’installation d’un point d’eau permet d’apporter une touche d’exotisme dans un jardin de grande comme de petite surface.Il n’est en effet aujourd’hui plus nécessaire de posséder une très grande étendue pour y installer un bassin.

Pour faciliter une telle installation, les fabricants ont imaginé deux dispositifs pour remplacer la dalle de béton : le liner et le préformé.

Le liner est en fait une simple bâche en PVC que l’on utilise en substitution du béton. Elle vient se poser au fond du puits pour le rendre parfaitement étanche. Un seul petit défaut : un sol caillouteux peut finir par perforer la toile.Le préformé n’est rien d’autre qu’un bac en plastique qui fait office de bassin. L’avantage du préformé est qu’il ne demande aucun terrassement. Il en existe de toutes les formes et de toutes les tailles, de 10 à 3 000 litres. Même s’il est plus résistant que le liner, il est tout de même conseillé d’entreposer une couche de feutre entre le sol et le bac afin d’éviter que celui-ci ne se perce.abri de jardin et pergola en bois

L’installation d’une pompe est aussi un élément très important dans l’installation d’un bassin puisqu’elle permet de garder une eau propre et claire. Celle-ci peut prendre la forme d’une fontaine ou d’un élément décoratif. Là encore, il en existe de toutes les sortes.

Enfin, l’installation d’un système d’éclairage près d’un point d’eau est primordial pour la sécurité de ses visiteurs nocturnes.

Nous allons voir ensemble la condition de travail de l’architecte paysagiste ainsi que les tâches qu’il doit réaliser. L’architecte paysagiste créer des espaces publics ou privés, en s’assurant de maîtriser l’œuvre générale du projet jusqu’à la fin des travaux.

Afin de comprendre son travail nous allons observer comment l’architecte paysagiste opère.

L’architecte doit avant tout s’informer de l’appel d’offres de la collectivité en question s’il s’agit d’une commande publique. Puis il doit tenir compte des relevés topographiques pour proposer sa candidature.

Dans le cas d’une commande privé, (particulier), tout d’abord il va écouter le client et comprendre sa demande. En tenant compte de son cadre de vie et de ses attentes, il pourra apporter son analyse paysagiste du lieu ainsi de pouvoir apporter des réponses concrètes compte tenu de difficultés rencontré par l’environnement.

Après avoir muri un travail de réflexion, l’architecte paysagiste devra concevoir tout une série de documents lui permettant de présenter le projet. Cela se fait avec l’apport de textes, d’images, d’esquisses, de coloration, de plans d’aménagements, de croquis de perspectives. Sans oublier les plans de nivellement de plantations, les métrés.

Cette femme Architecte Paysagiste, ou cet homme, s’engage dans la responsabilité des pièces administratives, c’est lui qui détient les clauses légales, le règlement de l’appel d’offres, ainsi que l’acte d’engagement. Sans oublier les réseaux d’irrigation et les infrastructures, les plans techniques des terrassements.

Il est le conducteur de travaux en fonction de l’entreprise ou il exerce son activité. L’architecte paysagiste travaille la plupart de son temps dans son bureau. Néanmoins assez fréquemment il doit se rendre sur les chantiers pour faire des relevés topographiques ainsi que le suivi des travaux.

S’il le souhaite l’architecte paysagiste peut évoluer professionnellement, pour cela il peut créer son cabinet d’architecture donc être chef d’entreprise et proposer son expérience, ses services à des appels d’offres de collectivités ou bien à des particuliers.