Pourquoi agrandir sa maison avec une ossature en bois ? - abri jardin bois France
0,00 (0 items)

No products in the cart.

Pourquoi agrandir sa maison avec une ossature en bois ?

Lorsque vous achetez une habitation, il est tout à fait possible de la transformer, et même de l’agrandir. Si vous respectez le Plan Local d’Urbanisme et les conditions émises par les autorités compétentes, votre projet peut prendre rapidement forme. L’extension de maison est donc la solution pour gagner des m² sans, toutefois, programmer un déménagement qui est généralement beaucoup plus coûteux. De plus, les professionnels vous proposent des matériaux nobles et robustes comme le bois qui s’adapte parfaitement à l’environnement.

 

Les raisons de l’agrandissement d’une maison

La configuration actuelle de votre habitation de répond plus à vos attentes, vous souhaitez la transformer grâce à une extension bois. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce choix :

  • Une reconversion professionnelle nécessite l’installation d’un bureau
  • Votre famille s’agrandit avec l’arrivée d’un bébé
  • Vos enfants ont besoin d’une chambre séparée
  • La superficie du salon ou de la cuisine est trop petite
  • Une pièce supplémentaire est nécessaire pour ranger toutes vos affaires
  • Vous souhaitez profiter de votre extérieur grâce à des baies vitrées

Plusieurs configurations sont possibles, mais cette extension s’avère être ingénieuse. Vous apportez une vraie plus-value à votre habitation et vous agrandissez cette dernière à moindre coût. En effet, le budget alloué aux travaux est souvent plus faible que celui destiné à un déménagement.

Les avantages du bois pour l’agrandissement d’une maison

En fonction de vos envies, vous pouvez utiliser des briques de terre cuite afin d’accroître les performances de votre demeure, mais également des baies vitrées, du béton… Toutefois, c’est l’ossature en bois qui a pu conquérir le coeur des Français depuis quelques années. Cette matière noble s’adapte à toutes vos envies, car il est possible d’agrandir la maison sur la terre ferme ou via des pilotis. Toutes les formes sont envisageables même si vous voulez une habitation d’architecte aux courbes très séduisantes. Le bois est donc avantageux puisqu’il comporte d’autres points forts :

  • Une telle ossature est légère, souple et modulable, elle peut s’adapter à tous les terrains
  • Ce matériau supprime les ponts thermiques, votre demeure est donc plus performante en termes d’énergie
  • Cette extension bénéficie d’une rapidité d’exécution agréable
  • Le bois est également résistant aux intempéries, au temps et au feu

Depuis quelques années, le bois s’inscrit comme le matériau le plus réjouissant alors que le béton par exemple n’attire plus autant les regards. C’est grâce à cette modularité, mais également à son esthétisme qu’il a pu conquérir le coeur des Français. De plus, il s’inscrit dans les dernières tendances, car les consommateurs misent sur la modernité. Contrairement aux idées reçues, une extension en bois ne se rapproche pas du design de la cabane. Votre demeure est donc résolument moderne grâce à cet agrandissement qui repose sur plusieurs dispositifs de construction :

  • Une ossature avec des panneaux
  • L’utilisation de poteaux et de poutres
  • Un agrandissement avec du bois empilé
  • Des parpaings de bois BVB
  • Des panneaux contrecollés
  • Des colombages

Une solution durable, économique et écologique

Le bois a l’avantage d’être économique puisque la consommation énergétique dédiée à sa transformation est faible par rapport à d’autres matériaux. Cela est valable pour toutes les étapes de l’exploitation jusqu’au recyclage. Il est donc idéal pour les foyers qui souhaitent miser sur l’écologie, car une telle ossature respecte l’environnement et s’inscrit parfaitement dans les tendances du moment. L’utilisation du bois pour votre agrandissement vous permet :

  • De lutter contre l’effet de serre
  • De favoriser l’entretien des forêts
  • D’optimiser la filière forêt/bois

Inutile de rappeler que le bois est robuste puisqu’il traverse les décennies sans perdre de sa superbe. Vous obtenez une extension résistante à tous les aléas du temps, ce qui n’est pas forcément le cas avec d’autres solutions. De plus, un agrandissement avec une telle ossature nécessite une durée de travaux réduite, ce qui entraîne un abaissement des coûts liés à la construction.

Les Français choisissent également le bois puisqu’il a un vrai intérêt écologique. Comme nous l’avons précisé, les délais sont plus courts pour ces chantiers, car l’eau est relativement absente. Elle est très présente pour les constructions en béton qui demandent des temps de séchage beaucoup plus longs, cela occasionne une attente considérable avant la livraison du bien. Ce n’est pas le cas avec le bois puisque vous êtes face à un chantier sec dont l’empreinte carbone est fortement diminuée.

Quelques précautions pour réussir votre extension

Même si ce chantier est plus agréable et moins contraignant, vous devez suivre quelques consignes. Pour que le déroulement des travaux soit à la hauteur de vos attentes, il est conseillé de faire appel à des professionnels comme Camif Habitat. Ils ont les connaissances suffisantes pour vous aider à choisir la forme, l’orientation ainsi que les essences pour le bois, mais ils peuvent surtout vous guider dans toutes les démarches. Elles peuvent devenir complexes surtout si vous n’avez jamais pris connaissance d’un Plan Local d’Urbanisme.

Le PLU diffère d’une commune à une autre, mais il est primordial puisqu’il a un impact direct sur votre extension en bois. Certaines régions préconisent l’utilisation d’un tel matériau alors que d’autres le bannissent. Lorsque vous l’aurez lu, vous saurez si votre projet est réalisable, cela vous permettra de passer à l’étape suivante qui consiste à déterminer si un permis de construire est nécessaire. Il devient obligatoire pour une superficie supérieure à 20 m² ou 40 m² si vous logez dans une zone couverte par un PLU. Dans le cas contraire, une déclaration de travaux transmise à la mairie est suffisante.

Une précaution supplémentaire doit être prise, car si votre demeure possède une superficie supérieure à 150 m² avec cette extension, un architecte est obligatoire. Lorsque ces démarches ont été accomplies, vous devez étudier votre projet grâce à quelques étapes :

  • Réaliser une étude des sols afin de construire des fondations performantes
  • Dessiner le plan de l’extension en bois en fonction de l’environnement et de cette étude
  • Choisir les méthodes de construction les plus adaptées

L’agrandissement peut donc être contraignant, d’où l’intérêt de faire appel à un expert comme Camif Habitat. C’est un partenaire important qui garantit réellement la réussite des travaux.

Tagged in
Related Posts

Sorry, the comment form is closed at this time.

%d blogueurs aiment cette page :